Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 07:44

CHAPITRE 7

L.ART DU FEU

1. Dans de nombreuses situations de survie, la capacité d.allumer un feu peut être une question de vie ou de mort. Le feu permet de combler différents besoins. En outre, il procure chaleur et confort. Non seulement il permet de cuire et de conserver la nourriture, mais il fournit, sous forme d.aliments chauds, de la chaleur à notre organisme, lequel économise ainsi les calories qui autrement lui seraient nécessaires pour maintenir sa température. On peut faire un feu pour purifier de l.eau, pour stériliser des bandages, pour transmettre des signaux de détresse et pour se protéger contre les animaux. Un feu peut aider à garder le moral en créant un sentiment de sécurité et une certaine présence. Enfin, on peut utiliser le feu pour se fabriquer des outils et des armes.

2. Le feu peut aussi être une source de problèmes. L.ennemi risque de vous repérer à cause de la fumée et de la lumière qu.il dégage. De plus, le feu peut allumer des incendies de forêt, détruire de l.équipement indispensable, causer des brûlures et entraîner, sous un abri fermé, un empoisonnement à l.oxyde de carbone.

3. N.oubliez pas de bien soupeser votre besoin d.allumer un feu et la nécessité de ne pas signaler votre présence à l.ennemi.

SECTION 1

LES PRINCIPES DE BASE DE LA COMBUSTION

4. Connaître les principes de base de la combustion aide à faire un feu. Le combustible (à l.état non gazeux) ne s.enflamme pas sans apport extérieur. Lorsque vous mettez le combustible en présence de chaleur, il génère un gaz. Ce gaz ensuite combiné à l.oxygène contenu dans l.air brûle.

5. Il faut bien comprendre le concept du triangle du feu pour établir et entretenir un feu correctement. Les trois côtés du triangle représentent l.air, la chaleur et le combustible. Sans l.un ou l.autre de ces composants, le feu s.éteindra. Il est très important, pour que le feu atteigne un rendement maximal, que la proportion de chaque composant soit la bonne.

L.expérimentation est la seule façon de connaître ces proportions.

SECTION 2

LE CHOIX DE L.EMPLACEMENT ET LA PRÉPARATION

6. Il faudra choisir l.emplacement et le type de feu. Avant de faire un feu, il faut évaluer :

a. les conditions dans lesquelles vous vous trouvez (le terrain et la température),

b. les matériaux et les outils disponibles,

c. le temps - de combien de temps disposez-vous?

d. le besoin - pourquoi voulez-vous faire un feu?

e. la sécurité - à quelle distance se trouve l.ennemi?

7. Vous devez chercher un emplacement sec qui :

a. est protégé contre le vent,

b. est bien situé par rapport à votre abri (si vous en avez un),

c. permet de diriger la chaleur dans la bonne direction,

d. offre, à portée de main, une réserve de bois ou d.un autre combustible (voir plus loin les matériaux que vous pouvez utiliser).

8. En terrain boisé ou couvert de broussailles, il faut dégager la surface du sol à l.emplacement choisi et la gratter. Nettoyer ainsi la surface sur un cercle d.au moins un mètre de diamètre pour diminuer les chances que le feu ne se propage.

1-copie-38.jpg

Figure 7-1 : Types de murs de réflexion

9. Si vous avez le temps, construisez un mur de réflexion avec des bûches ou des pierres. Il aidera à diriger la chaleur là où vous le désirez (figure 7-1). Il réduira aussi la quantité d.étincelles projetées par le feu et atténuera la force du vent. Cependant, pour que le feu brûle, il faut laisser passer uffisamment de vent.

10. Dans certaines situations, il se peut qu.un feu souterrain réponde mieux à vos besoins. Il dissimule les flammes et se prête bien à la cuisson de la nourriture. Voici comment faire un feu de ce type aussi appelé feu méthode Dakota (figure 7-2) :

  1-copie-39.jpg

Figure 7-2 : Feu souterrain méthode Dakota

a. creuser un trou dans le sol,

b. creuser un large tunnel de ventilation qui communique avec ce trou du côté exposé au vent et faire le feu dans le trou, comme le montre l.illustration.

11. Si le sol est couvert de neige, utiliser du bois vert pour préparer une base bien sèche sur laquelle vous ferez le feu (figure 7-3). Les troncs d.arbres de la grosseur du poignet se brisent facilement par temps très froid. Couper ou briser plusieurs pièces de bois vert et les mettre côte

MISE EN GARDE

Ne pas utiliser de pierres poreuses ou mouillées, car elles peuvent exploser sous l.effet de la chaleur. à côte sur la neige. Empiler ainsi un ou deux rangs de bois, en disposant les pièces dans le sens inverse du rang précédent.

 

1-copie-40.jpg

Figure 7-3 : Base pour faire un feu sur la neige

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Energie