Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 08:12

SECTION 2

CONSTRUCTION D.UN CONDENSEUR D.EAU

17. Vous pouvez utiliser des condenseurs dans diverses régions du monde. Ces dispositifs recueillent l.humidité du sol et des végétaux. Vous avez besoin de certains matériaux pour fabriquer un condenseur, et de temps pour le laisser recueillir l.eau. Il faut habituellement 24 heures pour obtenir 0,5 à 1 litre d.eau.

1-copie-32.jpg

 

Figure 6-5 : Eau provenant d.une plante grimpante

CONDENSEUR EN SURFACE

18. Pour fabriquer un condenseur en surface, vous avez besoin d.une pente ensoleillée sur laquelle l.installer, d.un sac en plastique transparent, de plantes à feuilles vertes et d.une petite roche (figure 6-6).

MISE EN GARDE

Ne conservez pas la sève des plantes plus de 24 heures. Elle commence alors à fermenter et devient dangereuse.

1-copie-33.jpg

Figure 6-6 : Condenseur d.eau solaire en surface

19. Pour fabriquer un condenseur .

a. Gonflez le sac d.air en tirant parti de la brise et en le balançant.

b. Remplissez le sac à la moitié et aux trois quarts avec les plantes à feuilles vertes. Assurez-vous de retirer toutes les tiges raides ou les épines pointues qui pourraient déchirer le sac.

c. Placez une petite roche ou quelque chose de semblable dans le sac.

d. Fermez bien le sac, le plus près possible du bout afin de garder la quantité maximum d.air. Si vous avez un morceau de tuyau, une petite paille ou un roseau creux, insérez-le dans l.embouchure du sac avant de le fermer, puis nouez le

MISE EN GARDE

N.utilisez pas de plantes toxiques; elles donneront de l.eau toxique.

tuyau ou bouchez l.ouverture de la paille ou du roseau pour empêcher l.air de sortir. Ce tube vous permettra de tirer l.eau de condensation sans avoir à ouvrir le sac.

e. Placez le sac, l.embouchure vers l.aval, sur une pente en plein soleil. L.embouchure doit être légèrement plus haut que le point le plus bas du sac.

f. Déposez le sac de manière que la roche se trouve au point le plus bas du sac.

20. Pour recueillir l.eau de condensation, défaites un peu le n.ud autour de l.embouchure du sac et basculez le sac de manière à faire sortir l.eau accumulée autour de la roche. Refermez ensuite le sac et remettez le condenseur en position pour obtenir encore de l.eau.

21. Changez les plantes du sac après en avoir extrait la majeure partie de l.eau. Cela vous permettra d.obtenir une quantité maximum d.eau.

CONDENSEUR SUBSURFACE

22. Pour fabriquer un condenseur sous le niveau de la terre, vous avez besoin d.un outil pour creuser, d.un contenant, d.une feuille de plastique transparent, d.un tube pour boire et d.une roche (figure 6-7).

 

1-copie-34.jpg

Figure 6-7 : Condenseur subsurface

 

La nuit la condensation se fait également à l'extérieur, mais il faut récupérer cette eau avant que le soleil ne la fasse évaporer.

cycle-10.jpg

 jungle-survival-4.jpg

23. Choisissez un endroit où vous croyez que le sol contient de l.humidité (comme un lit de cours d.eau asséché ou une dépression où l.eau de pluie s.est accumulée). Le sol à cet endroit doit être facile à creuser, et le soleil doit plomber presque toute la journée.

24. Pour construire le condenseur .

a. Creusez un trou en forme d.entonnoir d.environ un mètre de diamètre et 60 cm de profondeur.

b. Creusez une dépression au centre du trou. La profondeur et le diamètre de la dépression dépendront de la taille du contenant que vous y installerez. Le contenant doit pouvoir tenir droit dans le fond du trou.

c. Faites dans le tube un n.ud simple peu serré qui maintiendra l.extrémité du tube dans le fond du contenant.

d. Placez le contenant debout dans la dépression centrale.

e. Faites courir le tube le long de la pente, jusqu.au dessus du rebord du trou.

f. Placez la feuille de plastique sur le trou, en couvrant les bords avec de la terre pour la maintenir en place.

g. Placez une roche au centre de la feuille de plastique.

h. Assurez-vous que la feuille de plastique descend jusqu.à une quarantaine de centimètres sous le niveau du sol. Elle forme maintenant un cône inversé, avec une roche au centre. Assurez-vous que la pointe du cône est juste au-dessus du contenant et que le cône en plastique ne touche pas les bords du trou, parce que la terre absorberait l.eau condensée.

i. Rajoutez de la terre sur les bords de la feuille de plastique afin de la maintenir fermement en place et de prévenir la perte d.humidité.

j. Bouchez le tuyau lorsque vous ne vous en servez pas afin d.empêcher l.humidité de s.évaporer.

25. Vous pouvez boire l.eau sans démonter l.installation en utilisant le tube comme une paille.

26. Vous pouvez utiliser des plantes comme source d.humidité supplémentaire. Dans ce cas, enlevez un peu plus de terre sur les parois du trou afin d.y placer les plantes. Procédez ensuite de la façon décrite ci-dessus.

27. Si de l.eau polluée est votre seule source d.humidité, creusez une petite rigole, de 25 cm de largeur sur 8 cm de profondeur, à l.extérieur du trou, à environ 25 cm du rebord du trou (figure 6-8). Versez l.eau polluée dans la rigole. Assurez-vous que vous ne déversez pas d.eau polluée sur le pourtour du trou, là où la feuille de plastique touche le sol. La rigole retient l.eau polluée et le sol la filtre à mesure que le condenseur l.attire. La vapeur d.eau se condense alors sur le plastique et l.eau se déverse dans le contenant. Ce procédé donne de très bons résultats lorsque votre seule source d.eau est de l.eau salée.

28. Il vous faudra au moins trois condenseurs pour répondre à vos besoins quotidiens en eau.

 1-copie-35.jpg

Figure 6-8 : Condenseur subsurface pour obtenir de l.eau potable à partir d.eau polluée

SECTION 3

PURIFICATION DE L.EAU

29. L.eau de pluie recueillie dans des contenants propres ou dans des plantes est habituellement potable. Toutefois, purifiez l.eau puisée dans les lacs, les étangs, les marais, les sources ou les cours d.eau, particulièrement à proximité des établissements humains ou sous les tropiques.

30. Lorsque la chose est possible, purifiez l.eau provenant de la végétation ou du sol avec de l.iode ou du chlore, ou en la faisant bouillir.

31. Pour purifier l.eau :

a. utilisez des comprimés de purification de l.eau (suivez les instructions);

b. versez 5 gouttes d.une teinture d.iode à 2 pour cent dans une gourde remplie d.eau claire. Si la gourde est pleine d.eau trouble ou d.eau froide, utilisez 10 gouttes (attendez 30 minutes avant de boire);

c. faites bouillir l.eau pendant une minute au niveau de la mer, en ajoutant une minute pour chaque tranche additionnelle de 300 m au-dessus du niveau de la mer, ou en la faisant bouillir pendant 10 minutes où que vous soyez.

32. En buvant de l.eau non potable, vous vous exposez à contracter des maladies ou à absorber des organismes qui peuvent nuire à votre santé. Voici quelques exemples de maladies ou d.organismes nuisibles :

a. La dysenterie. Diarrhée pénible et prolongée accompagnée de selles sanglantes, de fièvre et de faiblesse.

1-copie-37.jpg 

b. Le choléra et la typhoïde. Même vacciné, vous demeurez vulnérable à ces maladies.

cholera.jpg 

225px-Salmonella_typhi_typhoid_fever_PHIL_2215_lores.jpg

taches roses typhoïde

c. Les douves. Les douves prolifèrent dans les eaux stagnantes et polluées, surtout sous les tropiques. Lorsqu.on les avale, les douves s.infiltrent dans le sang, vivent en parasites et causent des maladies.

douve535_278ef.jpg 

d. Les sangsues. Lorsqu.on les avale, les sangsues s.agrippent aux parois de la gorge ou à l.intérieur du nez. Elles sucent le sang, causent des blessures et se déplacent. Chaque plaie sanglante risque de s.infecter.

096-Une-sansue-sur-les-bords-de-l-Ouzoum-jpg.jpg 

SECTION 4

DISPOSITIFS DE FILTRATION DE L.EAU

33. Si l.eau que vous trouvez est de plus boueuse, stagnante et malodorante, vous pouvez l.éclaircir .

a. en la versant dans un contenant et la laissant reposer pendant 12 heures;

b. en la faisant passer dans un système de filtration.

34. Pour fabriquer un dispositif de filtration, placez plusieurs centimètres ou couches de matériau filtrant comme du sable, de la roche concassée ou un linge dans du bambou, une bûche creuse ou un morceau de vêtement (figure 6-9).

35. Débarrassez l.eau de son odeur en ajoutant du charbon de bois provenant de votre feu. Laissez reposer l.eau pendant 45 minutes avant de la boire.

NOTE

Ces procédés ne font qu.éclaircir l.eau et la rendre plus agréable au goût. Vous devrez la purifier quand même.

1-copie-36.jpg

Figure 6-9 : Systèmes de filtration de l.eau

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Gestion de l'eau