Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 18:29

MESURES PARTICULIÈRES PAR TEMPS FROID

19. Si vous vous retrouvez en mer par temps froid, vous devez prendre les mesures qui suivent :

a. Revêtir une combinaison étanche. Si vous n.en avez pas, vous pouvez enfiler les vêtements supplémentaires que vous avez sous la main et, de préférence, des vêtements amples et confortables.

b. Prendre soin de ne pas écorcher le radeau avec des souliers ou des objets pointus. Garder la trousse de réparation à portée de la main.

c. Installer le pare-vent, le taud et la tente protégeant des embruns. d. Essayer de garder le plancher du radeau au sec. Y étendre les bâches ou les vêtements disponibles pour réaliser une certaine isolation contre la température de l.eau.

e. Rapprocher les passagers les uns des autres pour qu.ils se réchauffent et effectuer périodiquement quelques mouvements pour maintenir la circulation sanguine. Étendre une voile, un parachute ou une bâche supplémentaire pour aider les membres du groupe à conserver un maximum de chaleur.

f. Donner des vivres supplémentaires, si vous en avez suffisamment, aux personnes souffrant du froid.

20. L.hypothermie peut entraîner la mort et demeure le plus grand danger lorsque vous êtes immergé en eaux froides. Les premiers signes d.une hypothermie apparaissent assez rapidement en eaux froides, étant donné les faibles qualités isolantes des vêtements mouillés et le déplacement, sous la poussée de l.eau, de la couche d.air immobile entourant normalement l.organisme. À la même température, le taux de déperdition calorique dans l.eau est environ 25 fois plus élevé que dans l.air. La figure 16-7 indique le temps de survie approximatif d.une personne dans l.eau.

Température de l.eau Temps de survie

21,0 à 15,5 oC (70 à 60 oF) 12 heures

15,5 à 10,0 oC (60 à 50 oF) 6 heures

10,0 à 4,5 oC ( 50 à 40 oF) 1 heure

4,5 oC (40 oF) et moins moins de 1 heure

Note : Le port d.une combinaison étanche peut élever les temps de survie susmentionnés jusqu.à un maximum de 24 heures.

Figure 16-7 : Temps de survie en eaux froides

21. Votre meilleure protection contre les effets d.une immersion en eaux froides est de monter à bord d.un radeau, de rester au sec et d.isoler votre organisme de la surface froide du fond du radeau. Si vous ne pouvez prendre ces mesures de protection, le port d.une combinaison étanche prolongera considérablement votre temps de survie. Ne pas oublier de garder la tête et le cou hors de l.eau, et de bien les protéger de l.eau froide lorsque la température est inférieure à 19 °C. Le port d.un gilet de sauvetage augmente le temps de survie escompté, tout comme l.adoption d.une position appropriée du corps dans l.eau accroît les chances de survie.

MESURES PARTICULIÈRES PAR TEMPS CHAUD

22. Si vous vous retrouvez en mer par temps chaud, vous devez prendre les mesures qui suivent :

a. Installer un taud ou une tente qui vous protégera du soleil et prévoir une ventilation suffisante de l.abri ainsi aménagé.

b. Vous couvrir de manière à protéger des coups de soleil la plus grande surface possible devotre corps. Si vous avez de la crème solaire, en étendre sur tous les membres exposés.Les paupières, l.arrière des oreilles et le haut du cou brûlent facilement au soleil.

MANOEUVRE DU RADEAU

23. La plupart des radeaux des forces armées peuvent satisfaire aux besoins en matière de protection personnelle, de transport, d.évasion et de camouflage.

NOTE

Avant de monter à bord de n.importe quel radeau, vous devez retirer votre gilet de sauvetage et l.attacher solidement à vos vêtements, ou encore le fixer à votre embarcation. Vérifier que votre tenue ou votre équipement ne comporte aucun autre élément ou objet métallique ou tranchant pouvant endommager le radeau. Après vous être hissé sur le radeau, endossez de nouveau votre gilet de sauvetage.

Radeau monoplace

24. Le radeau 1 place, aussi appelé monoplace, est constitué d.une chambre de flottabilité principale. Si la bouteille de CO2 est inutilisable ou que le radeau fuit, il est possible de le gonfler en soufflant dans le dispositif buccal de gonflement.

25. La tente est un abri contre le froid, le vent et les embruns. Dans certains cas, elle assure aussi une isolation thermique. Le plancher isolé du radeau limite la conduction du froid, protégeant ainsi les passagers de l.hypothermie (figure 16-8).

1-copie-79.jpg

Figure 16-8 : Radeau monoplace muni d.une tente

26. Vous pouvez, pour vous déplacer plus facilement, gonfler ou dégonfler le radeau afin de profiter du vent ou du courant. La tente peut faire office de voile tandis que les poches de stabilisation servent à augmenter la résistance à l.avancement du radeau. L.ancre flottante Peut aussi être utilisée pour contrôler la vitesse et la direction du radeau.

27. Il existe des radeaux de couleur noire spécialement conçus pour les man.uvres en zones tactiques. Ces radeaux se confondent avec la mer. Vous pouvez les transformer davantage encore pour réussir une esquive ou une évasion : il suffit de les dégonfler partiellement pour réduire leur hauteur et assurer qu.ils passent plus facilement inaperçus.

28. Un filin d.amarrage relie le parachutiste (le survivant) tombé à la mer au radeau monoplace. Le survivant, vous en l.occurrence, doit gonfler le radeau dès qu.il touche l.eau. Vous ne devez pas nager jusqu.au radeau, mais plutôt le ramener à vous en tirant sur le filin. Il est possible que le radeau flotte à l.envers sur l.eau. Vous pouvez le redresser en vous approchant du côté où se trouve la bouteille de CO2 et en le retournant sur lui-même. La tente doit demeurer dans le radeau afin de bien dégager les poignées d.embarquement. Vous devez ensuite suivre les instructions fournies dans la note, sous la rubrique Man.uvre du radeau, pour monter à bord (figure 16-9).

1-copie-80.jpg

Figure 16-9 : Comment monter dans un radeau monoplace

29. Si vous êtes blessé au bras, la meilleure façon d.embarquer est de vous placer dos au bout étroit du radeau, de le pousser sous vos fesses pour ensuite vous allonger sur le dos. Une autre manière de se hisser sur le radeau est d.enfoncer le bout étroit sous un genou, pour ensuite s.allonger sur le ventre (figure 16-10).

1-copie-81.jpg

Figure 16-10 : Autres façons de monter dans un radeau monoplace

30. Par grosse mer, il peut être plus facile d.agripper le bout étroit du radeau et, penché vers l.avant, de battre des pieds et de se hisser sur le radeau. Une fois à plat ventre dans le radeau, vous devez déployer et ajuster l.ancre flottante. Pour vous asseoir, il vous faudra peut-être détacher une des extrémités du siège et rouler de ce côté. Vous pouvez ensuite ajuster la tente. Il existe deux variantes du radeau monoplace, dont le modèle amélioré équipé d.une tente gonflable et d.un plancher assurant une isolation supplémentaire. La tente vous tiendra bien au chaud et au sec par temps froid, et elle vous protégera du soleil par temps chaud (figure 16-11).

1-copie-82.jpg

Figure 16-11 : Radeau monoplace, avant et après le gonflement de la tente

Radeau 7 places

31. Certains avions multiplaces transportent un radeau 7 places faisant partie du conteneur de survie largable (figure 16-12). Ce type de radeau peut se gonfler à l.envers; il vous faudra alors le redresser avant d.embarquer. Manipuler toujours le radeau du côté où se trouve la bouteille de CO2 afin d.éviter les blessures lorsque le radeau se retournera. Vous devez vous placer face au vent de façon à ce que l.action de ce dernier vous aide à le redresser, et agripper les poignées au fond du radeau pour le retourner et ensuite monter à bord (figure 16-13).

1-copie-83.jpg

Figure 16-12 : Radeau 7 places

1-copie-84.jpg

Figure 16-13 : Méthode de redressement d.un radeau

32. Vous pouvez vous servir de la série de poignées qui forme l.échelle d.accès si quelqu.un d.autre retient le côté opposé du radeau. Si vous êtes seul, tirez profit du vent en vous plaçant dos à lui afin qu.il maintienne le radeau sur l.eau. Suivez alors les instructions fournies dans la note figurant sous la rubrique Man.uvre du radeau. Agrippez solidement une dame de nage et une poignée d.accès, battez des pieds pour vous pencher vers l.avant et hissez-vous en poussant avec vos jambes et en tirant avec vos bras. Si vous êtes affaibli ou blessé, il faudra peut-être dégonfler partiellement le radeau pour réussir à monter à bord (figure 16-14).

1-copie-85.jpg

Figure 16-14 : Comment monter à bord d.un radeau 7 places

33. À l.aide de la pompe à main, regonflez au besoin les chambres de flottabilité et le banc transversal de manière qu.ils demeurent bien fermes. Vous ne devez toutefois pas gonfler le radeau de façon excessive.

Radeau 20 ou 25 places

34. Certains avions multiplaces sont équipés de radeaux à 20 ou 25 places (figures 16-15 et 16-16). Ils sont rangés dans des compartiments accessibles à même le fuselage de l.avion ou dans des caissons spécialement conçus pour les radeaux. Certains se déploient automatiquement à partir du cockpit, d.autres doivent être mis à l.eau à la main. Quelle que soit la méthode utilisée, les radeaux de sauvetage sont prêts à embarquer des passagers dès qu.ils touchent l.eau. Un conteneur d.équipement de survie est relié au radeau par un filin de récupération. La chambre principale du radeau doit être gonflée à l.aide d.une pompe manuelle. Il est préférable de passer directement de l.avion au radeau 20 ou 25 places; toutefois, si ce n.est pas possible, vous devez procéder de la façon qui suit :

a. S.approcher de la rampe d.embarquement.

1-copie-86.jpg

Figure 16-15 : Radeau 20 places

b. Retirer votre gilet de sauvetage et l.attacher solidement de manière qu.il flotte derrière vous.

c. Saisir les poignées d.accès, battre des jambes pour vous pencher vers l.avant et pousser avec les jambes en tirant avec les bras jusqu.à ce que vous soyez enfin à bord.

35. Vous aurez moins de difficultés à embarquer dans un radeau partiellement dégonflé. Pour ce faire, vous devez vous placer près du radeau et de la rampe d.embarquement, saisir la plus haute des poignées et faire passer une jambe au centre de la rampe, comme si vous montiez à cheval (figure 16-17).

1-copie-87.jpg

Figure 16-16 : Radeau 25 places

1-copie-88.jpg

Figure 16-17 : Embarquement dans un radeau 20 places

36. Une fois à bord du radeau, vous devez immédiatement mettre en fonction la bride de compensation pour empêcher que le radeau ne se dégonfle entièrement s.il est percé (figure 16-18).

1-copie-89.jpg

Figure 16-18 : Embarquement dans un radeau multiplaces

37. Utiliser la pompe pour regonfler, au besoin, les chambres de flottabilité et l.anneau central du radeau. Ces compartiments devraient être gonflés et bien ronds, sans être trop tendus.

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Habitat