Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 18:56

Matthew Stein, auteur du livre When Technology Fails (Quand la technologie échoue), décrit la «parfaite tempête» qu'affronte notre civilisation. La conjonction de six évènements majeurs qui chacun séparément peuvent mettre à bas notre mode de vie. «Si nous ne sommes pas capables de calmer cette tempête, elle va détruire, sans aucun doute, la vie sur terre telle que nous la connaissons» écrit-il dans le Huffington Post.

Matthew Stein ajoute que «la définition de la démence est de faire la même chose encore et encore en espérant un résultat différent. Si nous continuons à nous comporter comme nous l'avons fait au cours du siècle dernier, les six tendances vont continuer à faire décliner et s'effondrer les systèmes de la nature qui forment les fondations de notre civilisation et le sang de l'économie mondiale».

Voilà les six dangers mortels pour la civilisation humaine selon Matthew Stein:


1. Le changement climatique: avec un degré de certitude de 90%, les plus grands scientifiques mondiaux estiment que le climat de la terre est en train de changer à un rythme qui s'accélère et que ces changements ont une origine humaine.


2. La fin du pétrole: l'économie mondiale et notre culture sont construites en grande partie sur la dépendance envers un pétrole bon marché. Depuis les voitures que nous conduisons, les avions dans lesquels nous volons, les immeubles où nous habitons, la nourriture que nous mangeons et les vêtements que nous portons, tout cela est transporté avec du pétrole, fabriqué à partir du pétrole ou avec des machines utilisant du pétrole. La production de pétrole a sans doute atteint son maximum, «peak oil», en 2005-2006 et baisse depuis. Pendant des années, les gouvernements ont rejeté les théories du «peak oil». Mais en avril, l'armée américaine a publié un rapport affirmant que «d'ici 2012 la capacité de production excédentaire de pétrole dans le monde aura entièrement disparue et à partir de 2015, les besoins non satisfaits pourraient atteindre 10 millions de barils par jour».


3. L'effondrement de la vie dans les océans. Ce n'est pas pour rien si 11 des 15 plus grandes zones de pêche au monde sont en train de disparaître. Le plancton, la base de la chaîne alimentaire dans les océans, disparaît.


4. La déforestation. Plus de 50% des forêts dans le monde ont disparu. La déforestation est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre supplémentaires presque le double des émissions provenant des transports et de l'industrie (14% chacun). Les forêts sont une composante essentielle du système climatique et de la préservation et de l'entretien des nappes phréatiques.


5. La crise alimentaire mondiale. Les sols, le climat et l'eau. Pour la première fois depuis que la révolution agricole a commencé,  le monde produit moins de nourriture chaque année en dépit de l'augmentation de la population.


 


6. La surpopulation. C'est un problème que peu acceptent de regarder en face. Au cours des dix dernières années, la population de la planète s'est accrue de plus de personnes que toutes celles ayant existé entre la naissance de Jésus Christ et celle d'Abraham Lincoln. En l'an 1 000, la population mondiale était d'environ 500 millions d'habitants. Environ 800 ans plus tard, elle a atteint un milliard. Il lui a fallu 130 ans pour atteindre 2 milliards en 1930. Elle sera de 7 milliards en 2012. Nous n'avons pas d'avenir si la population continue à augmenter à ce rythme là.

 

La plus grande menace pour la stabilité mondiale est la capacité qu’auraient des crises alimentaires dans les pays pauvres à provoquer l’effondrement de leur gouvernement.

Par Lester R. Brown

La pénurie alimentaire et la hausse des prix alimentaires poussent les pays pauvres dans le chaos.

  • Ces Etats « à l’abandon » pourraient exporter maladie, terrorisme, drogues, armes et réfugiés.
  • Les pénuries d’eau, les pertes de terres agricoles et la hausse des températures dues au réchauffement planétaire créent des limites sévères aux productions alimentaires.
  • Sans une intervention significative et rapide pour endiguer ces trois facteurs environnementaux, l’auteur prévoit une série d’effondrements de gouvernements, à même de menacer l’ordre mondial.

L’une des choses les plus difficiles à faire est d’anticiper les changements brusques. En général, nous nous projetons dans l’avenir en extrapolant à partir de tendances observées dans le passé. La plupart du temps cette approche fonctionne bien. Mais parfois cela échoue spectaculairement, et nous sommes complètement pris de court par certains événements, comme la crise économique actuelle.

Pour la plupart d’entre nous, l’idée que notre civilisation pourrait se désintégrer semble probablement saugrenue. Qui n’aurait pas du mal à imaginer sérieusement une rupture totale avec ce que nous considérons comme un mode de vie ordinaire ? Quelles preuves pourraient nous faire entendre un avertissement si terrible et comment y réagirions nous ? Nous sommes tellement habitués à l’énoncé d’une longue liste de catastrophes hautement improbable que nous sommes quasiment programmée pour les rejeter tous d’un geste de la main: Oui, oui, notre civilisation pourrait se transformer en chaos et la Terre pourrait entrer en collision avec un astéroïde…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Pourquoi se préprarer