Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:40

bienvenue a Sarajevo.

 





La liste des événements ayant eu un impact sur nos systèmes de support ces 100 dernières années est longue…très longue.
L'effondrement de l'économie Argentine, la catastrophe naturelle provoquée par l'ouragan Katrina, les conflits ethnique en Bosnie et en Afrique, le tremblement de terre a Haiti, les émeutes de Los Angeles en 1992, l'individu a eu, a été forcé, de prendre en main sa propre sécurité…et ceci aux quatre coins du monde.

Ces individus étaient et sont des gens comme vous et moi. Des pères de famille, des femmes, des enfants, des paysans, des comptables, des ouvriers et des économistes.

Il est difficile pour "l'occidental" de réaliser l'importance de ce besoin qu'est la protection personnelle, tant nos constructions sociales et culturelles nous imposent systématiquement l'idée que la démarche de prévoir sa sécurité et la sécurité de sa famille, n'est ni plus ni moins qu'une violence préméditée, qu'une vision du monde erronée, et que le citoyen ne devrait jamais avoir besoin d'être armé et donc avoir besoin d'assurer sa propre protection.

Si cette argumentation reste populaire, c'est que notre appréhension de la défense personnelle est construite sur un environnement ordinaire…seulement, l'urgence n'a rien d'ordinaire.


Si nous prenons les émeutes de Los Angeles comme exemple, il est impératif de comprendre les limitations du système de support qu'est la protection civile.

La police et l'armée, ces professionnels du conflit, ne sont pas toujours capables de répondre a la demande générée par un événement, par une urgence.
Ces services ne sont tout simplement pas assez organisés et d'un effectif assez important pour espérer rétablir l'ordre rapidement et efficacement…et c'est exactement ce qui s'est produit a Los Angeles en 1992.

A la flambée des troubles, la police a tout simplement été obligée de se replier, laissant la population derrière, et dans ce que nous nommons aux USA une situation de YOYO; "You're On Your Own", soit; vous êtes seuls.


La legislation américaine prévoie d'ailleurs cette situation, et aujourd'hui, 31 états protègent le droit des citoyens de se défendre d'eux mêmes en cas d'urgence.



Durant Katrina, bon nombre de policiers ont tout simplement eu a choisir entre tenter de faire leur métier dans une zone dévastée, rester chez eux, ou évacuer.

Ils ont eu a choisir entre la protection civile, et la protection de leurs propres familles.
Il est difficile de mettre un chiffre sur l'absentéisme que génère un événement dramatique aussi imposant que Katrina, mais nous pouvons conclure sans trop nous tromper que le pourcentage est assez élevé pour que nous nous posions certaines questions en amont.

Simplement, la disponibilité de nos forces de l'ordre lors d'une rupture de la normalité est un paramètre que nous devons prendre en compte lorsque nous réfléchissons a la place de l'arme dans nos foyers.




La rupture de la normalité signifie aussi que l'univers de la protection personnelle tel que nous le comprenons et le vivons aujourd'hui, c'est a dire cette délégation systématique basée sur une sensibilité "ordinaire", est incompatible avec l'univers de l'événement, avec la nature même de l'urgence et du monde que cette urgence révèle.

Voila ce que nous devons anticiper...je me demande si leurs armes sont déclarées, et si ils ont fait des stocks de nourriture !


Nous évoluons ici dans deux mondes complètement différents, et c'est précisément cette différence qui nous propulse, qui nous impose, un geste adapté a la situation, mais aussi un matériel et une attitude mentale épurée.

C'est pour ces raisons par exemple, que la sphère de la survie en milieu naturel est extrêmement précise. Commencer un feu dans la neige quand nous avons perdu la totalité de notre dextérité n'est pas le moment de s'apercevoir que notre module feu est inadapté, ou que nous n'avons pas les bons gestes ou encore la bonne attitude.


Quand nous évoluons dans la sphère de la survie, du survivalisme et de l'anticipation, nous ne pouvons que constater la présence d'armes.

Une arme de poing dans le sac d'évacuation, un fusil de chasse pour protéger notre famille…l'arme a une place prédominante, car l'événement propulse inévitablement l'individu et la famille dans un univers plus ou moins hostile, et ou nos services d'ordre sont souvent incapables d'assurer notre protection.




Bien sur, nous savons tous que la possession d'un piano ne fait pas de nous des Mozart, que la possession d'un Firesteel ne fait pas de nous des Jeremiah, tout comme la possession d'une arme ne fait pas de nous des tireurs d'élite ou des éléments d'unitées spécialisées.

Ce qu'il nous faut comprendre, nous les citoyens armés, c'est que défendre sa vie et la vie de nos proches avec une arme est une discipline a part entière, et cette discipline n'a rien a voir avec le tir sportif.

C'est la totalité de notre approche, physique et mentale, qui doit s'adapter et changer.




La video ci-dessous est une toute petite fenêtre entre-ouverte sur ce qui aujourd'hui s'appel le tir de combat. Elle n'est qu'une diapositive d'un tout…mais elle a l'avantage de s'appuyer sur deux individus n'ayant aucunes bases concernant le tir.

Par conséquent, le compte rendu comportemental et verbal qu'ils offrent spontanément est important, car il exprime ce changement d'attitude et de geste qu'il nous faut envisager si nous nous sentons concerné par la sécurité.

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans armement