Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 07:01

       

Plus de la moitié de la planète consomme des insectes, c'est ce que l'on appelle l'entomophagie. C'est un nutriment très courant en Chine, au Japon, en Thailande et en Asie. Les insectes offrent de nombreux avantages sur le plan nutritionnels : ils sont très riches en protéines et en vitamines D, ils sont moins gras qu'un steak haché et très bons pour le cholestérol. Ils peuvent donc aisément remplacer la viande et le poisson.
D'un point de vue environnemental, l'élevage d'insectes, contrairement à l'élevage de bovins, ne nécessite pas une grande surface d'exploitation. Quelques mètres carrés suffisent. Il faut préférer toutefois les insectes provenant d'un environnement naturel et sain.

Même s'il existait des revendeurs d'insectes comestibles sur les marchés parisiens dans le passé, notre culture gastronomique n'est pas adaptée à ces ressources vivantes, même si nos traditions nous ont amené à consommer des escargots, des huîtres ou des cuisses de grenouilles qui sont parfois considérées dans d'autres contrées comme des aliments ragoûtants.
Nous avons donc une appréhension et une perception à modifier pour pouvoir intégrer les insectes dans notre consommation courante. Le plus étonnant c'est que les insectes sont délicieux sur le plan gastronomique. On peut les préparer en s'inspirant des recettes traditionnelles. Ils se mangent plutôt salés que sucrés.

Quelques exemples de plats dont le titre des recettes peuvent mettre en appétit :
- Paella aux grillons
- Ragoût de sauterelles
- Sucettes à l'asticot
- Insectes au chocolat
- Friture de chenilles
- Quiche au ténébrion.

Attention : comme pour toutes les bonne choses, il ne faut pas en abuser, surtout les premières fois car notre estomac n'est pas préparé.

Comment faire un élevage de grillons ?
Pour faire votre vivarium, vous pouvez utiliser un vieux réfrigérateur comme habitacle et remplacer la porte par une vitre, un plexiglas ou un plastique transparent sur les 4/5ème de l'ouverture. Sur le 1/5ème restant, faites un cadre de bois avec un grillage très fin pour l'aération. Cette aération servira de trappe d'accès.
A l'intérieur, placez :
- Un abri type boites d'oeufs.
- Deux petits récipients rempli de terreau humide pour la ponte. Hauteur minimale de 5 cm.
- Une coupelle avec du coton pour l'eau
- Une coupelle pour la nourriture.
- De la nourriture : fruits, salades, ce qu'il y a dans votre jardin et qu'ils pourraient apprécier comme ils le font en liberté...

Pour info :
L'incubation des oeufs prend une dizaine de jours et il faut de 1 à 3 mois pour devenir un grillon adulte.
Dans l'idéal et pour assurer la reproduction, le femelle a besoin d'une température de 30°. Elle pondra près de 1.000 oeuf en 4 ou 5 fois.
Attention : les grillons sont une espèce principalement diurne mais les mâles chantent beaucoup la nuit. C'est une caractéristique à prendre en compte pour l'implantation de votre terrarium en fonction de votre goût pour leur activité sonore.


Attrapez vos premiers grillons dans la nature avec un filet à papillons, puis après avoir placé le résultat de votre chasse dans le vivarium, laissez faire le temps en y plaçant quelques restes de vos repas accompagnés d'éléments végétaux collectés ici et là. (pain, biscuits, croquettes, fruits et légumes divers...)
Placez un des pondoirs dans le vivarium.
Pensez à maintenir humide les pondoirs avec un pulvérisateur d'eau.pour éviter le dessèchement des oeufs.
Comptez une quinzaine de jours pour enregistrer les premières pontes.
Si vous voulez accélérer la production vous devrez prélever ( au minimum tous les deux jours) le contenu du pondoir pour le placer dans un bocal de deux litres dont on refermera le couvercle. Placez ensuite les bocaux dans l'obscurité à 30°. Il faut trouver un équilibre entre la température et l'obscurité pour empêcher la condensation de l'eau sur les parois et la formation de moisissure.
Après une dizaine de jours, les petits commencent à apparaître, il devront être maintenus dans les mêmes conditions que les oeufs pendant quelques jours mais cette fois avec un couvercle de fin grillage et en les nourrissant. Quelques papiers froissés peuvent être insérés pour assurer leurs exercices quotidiens.avant d'être replacés dans le vivarium.

Pour les prélèvements :
Trouvez un récipient "piège" avec une petite ouverture avec dans le fond la nourriture la plus appréciée afin de les attirer, ou plus simplement un filet à papillon collecteur.

Quelques recettes simple et économiques proposées par Bruno Comby dans son Livre "Délicieux insectes" ( plus d'infos et de recettes ici )

Apéritif champêtre
Mettre des grillons dans un plat au four. Faire griller à feu moyen pendant 10 minutes. Les grillons cuisent très rapidement car, en raison de leur petite dimension, la chaleur parvient très rapidement à l'intérieur du grillon. Sortez du four, salez, laissez refroidir et servez en apéritif, comme des cacahuètes ou des chips. Il est possible d'affiner le goût en saupoudrant, avant cuisson, d'herbes aromatiques telles que thym, cannelle.

Salade Cri-Cri
Brillat Savarin, célèbre cuisinier, écrivait en 1825 que la salade «rafraîchit sans affaiblir, revigore sans irriter et nous rajeunit». Essayez la salade aux insectes ! Préparez une salade de crudités avec de la salade verte, des tomates, du poivron, des carottes râpées et diverses crudités. Disposez en décoration au dessus des crudités des grillons ou insectes grillés et salés comme indiqué ci-dessus (grillons champêtres) ou pochés (voir ci-après). Vous engendrez ainsi, comme on le fait souvent avec des cerneaux de noix, un effet décoratif et un effet gustatif original pour enjoliver vos salades.

Ragoût de sauterelles
Dans un ragoût, remplacez la viande par des sauterelles ou des grillons. De même vous pouvez rajouter en cours de cuisson dans une ratatouille familiale des grillons ou des sauterelles. Les insectes étant petits et vite cuits, il est préférable de les ajouter en cours de cuisson.

Crêpes sauteuses
Intégrez des grillons hachés fins dans votre pâte à crêpes. Faites sauter vos crêpes comme d'habitude et servez chaud et salé. Il est possible de servir les crêpes sauteuses roulées après y avoir étalé un peu de sauce béchamel. Variante : ne pas rouler la crêpe, mais seulement la plier en deux ou en quatre, et disposer dessus soit des grillons grillés, salés, préparés comme ci-dessus (grillons champêtres), soit une sauce aux grillons méditerranéenne.

Gaufres croustillantes
Préparer de la pâte à gaufres, en n'omettant pas d'intégrer dans la pâte des insectes hachés fins. Vous pouvez compléter par un oeuf à la poêle (servi en plat principal sur la gaufre) et/ou une sauce aux fines herbes le tout arrosé d'un vin blanc ou rouge au choix. Les gaufres croustillantes peuvent être servies aussi en dessert en version sucrées et non salées, nappées dans ce cas d'un caramel aux insectes ou d'une crème pâtissière aux Ïufs de drosophile (voir ci-après) ou simplement saupoudré de sucre glace.

Beignets de grillons
Roulez des grillons dans la farine. Les faire frire quelques minutes dans l'huile bouillante, comme des pommes allumettes. Servir salé en apéritif ou en entrée. Une variante consiste à consommer ces beignets sucrés ou caramélisés en dessert ou en goûter.

Larves et chenilles frites
Faire frire des larves ou des chenilles dans l'huile bouillante. Il est possible de les rouler préalablement dans la farine pour en faire des beignets. Saler et servir chaud avec un vin blanc bien frais. Certaines tribus primitives en Papouasie qui consomment régulièrement de grosses larves les font ainsi frire ou griller au feu de bois sous forme de brochettes.

Grillons séchés au soleil
Ramassez des grillons et, après les avoir tués, faites les sécher en les étalant au soleil sur une grille. Si vous vivez en appartement ou que le temps soit couvert, il est possible de faire sécher les grillons au four très doux ou à l'aide d'un séchoir. Les grillons séchés peuvent, comme des champignons séchés, se conserver assez longtemps en atmosphère sèche. A consommer tel quel ou salé, en les faisant revenir un peu à la poële au moment de consommer, ou à inclure dans diverses recettes. Le séchage des insectes est souvent utilisé dans les tribus primitives comme moyen de conserver ceux-ci.

Galettes de grillons au caramel à la mode mexicaine
Prévoir 10 grillons et 100 grammes de pollenta par convive. Faire revenir les grillons quelques minutes à la poêle dans un peu de beurre ou d'huile. Préparer ou acheter des mini-galettes de pollenta (farine de maïs - prévoir une petite galette par personne). Disposer les grillons sur la galette. Préparer du caramel en faisant fondre un mélange de sucre et d'eau dans une casserole. Napper les grillons de caramel chaud en versant lentement le caramel fondant sur chaque grillon, sans trop tarder pour éviter que le caramel durcisse. Décorer avec des rondelles de kiwi, des framboises et de la crème fraîche (ou crème Chantilly ou crème pâtissière ou glace à la vanille). Conserver au réfrigérateur. Servir frais avec du champagne.

Insectes bouillis et ratatouille d'insectes
Faire bouillir des insectes avec un peu d'eau (pas trop) dans une casserole ou dans une cocotte minute. Laissez mijoter jusqu'à obtenir une consistance de purée. Servir en plat principal salé, accompagné par exemple de haricots verts ou d'une salade de crudités. De nombreux peuples qui consomment des insectes les font ainsi mijoter dans un peu d'eau jusqu'à obtenir une bouillie d'insectes qu'il ne reste plus qu'à assaisonner. Pour la ratatouille aux insectes procéder de même en ajoutant les ingrédients d'une ratatouille traditionnelle : tomate, oignon, courgette, aubergines, herbes aromatiquesÉ Peut être consommé comme plat principal ou, un peu plus intensément poivré et assaisonné, comme une sauce accompagnant un autre plat.

Grillons nature
C'est la recette la plus simple que l'on puisse imaginer à préparer. Il est en effet possible de manger de nombreuses espèces d'insectes nature, tels quels, vivants ou crus, salés ou non, éventuellement avec un zeste de citron, quelques gouttes de vinaigrette ou un peu de sauce mayonnaise, comme on mange des huîtres ou des crevettes, en guise d'amuse-gueule. Certains grands gourmets et spécialistes les préfèrent ainsi nature, c'est en tout cas le cas en ce qui me concerne !

Farine d'insectes
Les insectes seront d'abord séchés (voir recette ci-dessus) puis moulus à l'aide d'un moulin à farine ou, à défaut avec un mixeur. La farine d'insectes se conserve fort bien en milieu sec (à l'abri de l'humidité) et peut servir d'élément de base à de nombreuses recettes. La farine d'insectes a été notamment utilisée en Afrique du Nord dans les régions envahies par les criquets pèlerins pour conserver jusqu'au moment de leur consommation les grandes quantités de criquets pélerins récoltées lors d'une invasion de ces délicieux volatiles.

Les insectes pochés
Porter une casserole d'eau bien salée à ébullition. Faire pocher les insectes en les déversant dans l'eau frémissante afin qu'ils s'y saisissent. Laisser bouillir environ 5 minutes. Sortir délicatement les petites bêtes de l'eau avec une passoire. Servir froid en salade avec de la vinaigrette, ou les présenter sur un lit de feuilles de laitue avec en assaisonnement une sauce de type mayonnaise ou béarnaise (si vous avez l'esprit aventureux, vous pouvez même tester d'autres formules d'assaisonnement à votre convenance) Accompagner d'un vin blanc, par exemple un bon Gewurtztraminer.

Témoignage personnel :
J'ai expérimenté l'élevage et la consommation régulière d'insectes, cet article peut-être utile pour prendre conscience qu'il y a des ressources inexploitées et disposer je jour venu, si nécessaire d'une piste alimentaire à explorer.

 

 

Source: http://www.autarcies.com/index.php/component/content/article/146-nutrition-a-base-dinsectes

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Alimentation