Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:11

SECTION 3

ATTAQUE CHIMIQUE

1-copie-93.jpg

86. La guerre chimique est une autre possibilité bien réelle. Elle peut créer des problèmes

extrêmes dans une situation de survie, mais on peut surmonter ces problèmes avec l.équipement,

les connaissances et la formation appropriés. Le premier moyen de défense d.un survivant

contre les agents chimiques est sa formation de protection contre les agents nucléaires,

biologiques et chimiques, y compris sa compétence pour ce qui est de mettre et de porter un

masque protecteur et un survêtement, la décontamination personnelle, la connaissance des

symptômes des agents chimiques et les premiers soins spécifiques en cas de contamination par

des agents chimiques. Tous ces sujets sont couverts dans les manuels de formation. Les

personnes qui n.ont pas ces compétences n.ont que de faibles chances de survie dans un

environnement chimique.

La survie dans les situations de danger technologique

B-GL-382-006/FP-002 335

87. Ce qui suit ne remplace aucune des tâches particulières dans lesquelles il faut s.avérer

compétent. Les SMCT portent sur les divers agents chimiques, leurs effets et les premiers soins

connexes. L.information qui suit suppose que l.on sait comment utiliser l.équipement de

protection contre les agents chimiques et que l.on connaît les symptômes de ces divers agents.

DÉTECTION DES AGENTS CHIMIQUES

88. La meilleure méthode de détection consiste à utiliser un détecteur d.agents chimiques. Si

l.on dispose d.un tel détecteur, il faut l.utiliser. Toutefois, dans une situation de survie, il est

plus probable que les survivants ne pourront utiliser que leurs sens. Il faut être alerte et pouvoir

détecter tout indice indiquant l.utilisation d.agents chimiques. Les pleurs, la difficulté à respirer,

la suffocation, les démangeaisons, la toux et les étourdissements sont de bons indicateurs de la

présence d.agents chimiques. Si les agents appartiennent à un type très difficile à détecter, il faut

tenter de détecter les symptômes chez les autres survivants. L.environnement immédiat offre des

indications précieuses quant à la présence d.agents chimiques, par exemple, les animaux morts,

les personnes malades ou des personnes et des animaux ayant un comportement anormal.

89. Certains agents chimiques peuvent être détectés par l.odorat, mais la plupart sont

inodores. L.odeur du gazon ou du foin fraîchement coupé peut indiquer la présence d.agents

suffoquants. Une odeur d.amande peut indiquer la présence d.agents hémotoxiques sanguins.

90. La vue est utile pour détecter les agents chimiques. La plupart des agents chimiques à

l.état solide ou liquide ont une couleur. À l.état de vapeur, certains agents chimiques produisent

une brume ou un fin brouillard immédiatement après l.éclatement de la bombe ou de l.obus. En

observant les symptômes chez les autres personnes et le mode de lancement, on peut parfois

avoir un avertissement de la présence d.agents chimiques. Le gaz moutarde à l.état liquide se

présente sous la forme de taches huileuses sur les feuilles et sur les immeubles.

91. Le bruit produit par les munitions de l.ennemi peut servir d.indication de la présence

d.armes chimiques. Les détonations étouffées d.obus ou de bombes en sont de bons exemples.

92. Une irritation du nez, des yeux ou de la peau signifie qu.il est urgent de se protéger le

corps contre les agents chimiques. Un goût étrange dans les aliments, l.eau ou les cigarettes peut

indiquer que ceux-ci ont été contaminés.

PROTECTION CONTRE LES AGENTS CHIMIQUES

93. Pour se protéger contre une attaque chimique, le survivant doit dans l.ordre :

a. Utiliser un équipement protecteur.

b. Se prodiguer rapidement les premiers soins appropriés s.il a été contaminé.

c. Éviter les zones contaminées par les agents chimiques.

d. Se décontaminer et décontaminer son équipement aussitôt que possible.

Survie

336 B-GL-382-006/FP-002

e. Le masque protecteur et le survêtement sont essentiels à la survie.

94. Sans eux, les chances de survie sont minces. Il faut en prendre soin et éviter de les

endommager. Il faut connaître et acquérir la pratique des procédures d.auto-assistance

appropriées avant d.être exposé aux agents chimiques. La détection des agents chimiques et

l.évitement des zones contaminées sont extrêmement importants pour la survie. Utilisez tous les

dispositifs de détection possibles. Étant donné que l.on se trouve en situation de survie, il faut

absolument éviter toute zone contaminée. Il ne faut s.attendre à aucune assistance en cas de

contamination. Si l.on devient contaminé, il faut se décontaminer soi-même dès que possible en

suivant les procédures appropriées.

ABRI

95. Si l.on se trouve dans une zone contaminée, il faut tenter de s.en éloigner le plus

rapidement possible. Se déplacer perpendiculairement au vent ou en sens contraire du vent afin

de réduire le temps passé dans la zone dangereuse sous le vent. S.il est impossible de quitter la

zone sur le champ et qu.il faut construire un abri, utiliser les méthodes de construction normales,

avec quelques modifications toutefois. Construire l.abri sur un terrain dégagé éloigné de toute

végétation. Enlever toute la terre végétale dans le périmètre de l.abri pour le décontaminer.

Maintenir l.entrée de l.abri fermée et l.orienter perpendiculairement à la direction du vent

dominant. Ne pas faire brûler de bois contaminé car la fumée sera toxique. Utiliser de grandes

précautions pour entrer dans l.abri afin de ne pas y introduire de contamination.

APPROVISIONNEMENT EN EAU

96. Comme pour les environnements contaminés par des agents biologiques ou nucléaires, il

est difficile de s.approvisionner en eau dans un environnement contaminé par des agents

chimiques. L.eau conservée dans des contenants scellés est évidemment la source la meilleure et

la plus sûre. Il faut protéger cette eau le plus possible. Ne pas oublier de décontaminer les

contenants avant de les ouvrir.

97. Si l.on n.a pas d.eau conservée dans des contenants scellés, il faut chercher à

s.approvisionner à une source fermée telle qu.un tuyau d.eau souterrain. On peut utiliser l.eau

de pluie ou de la neige s.il n.y a pas de signe de contamination. Au besoin, utiliser l.eau de

ruisseaux lents, mais en prenant soin de chercher les signes de contamination et de filtrer l.eau

comme il est décrit dans les instructions sur la contamination nucléaire. Les signes de

contamination d.une source d.eau sont les odeurs inhabituelles telles que les odeurs d.ail, de

moutarde, de géranium ou d.amandes amères, les taches d.huile à la surface ou au voisinage de

l.eau, et la présence de poissons ou d.animaux morts. Ne pas utiliser l.eau dans ce cas. Il faut

toujours faire bouillir l.eau ou la purifier pour prévenir les infections bactériennes.

La survie dans les situations de danger technologique

B-GL-382-006/FP-002 337

APPROVISIONNEMENT EN NOURRITURE

98. Il est extrêmement difficile de manger dans une zone contaminée. On ne peut conserver

l.herméticité du masque protecteur pour manger. Si l.on doit manger, trouver une aire où l.on

peut enlever son masque sans danger.

99. Les rations de combat scellées sont la source d.aliments la plus sûre. Les aliments

conservés dans des boîtes ou des bouteilles scellées sont également sans danger. Décontaminer

les contenants des aliments scellés avant de les ouvrir pour éviter de contaminer les aliments.

100. Si l.on doit compléter les rations de combat avec des plantes ou des animaux locaux, on

ne doit pas utiliser de plantes provenant de zones contaminées ou des animaux qui semblent

malades. Il faut toujours utiliser des gants et un vêtement de protection pour manipuler les

plantes et les animaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans les bases de survie