Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 16:19

CHAPITRE 22

COMMUNIQUER AVEC LES GENS

1-copie-108.jpg

1. Un des conseils les meilleurs et les plus souvent prodigués à celui qui doit composer avec une population locale est d.accepter les gens, de les respecter et de s.adapter à leurs coutumes. C.est un excellent conseil, mais pour le mettre en pratique, il faut prendre en considération plusieurs points.

SECTION 1

CONTACT AVEC LA POPULATION LOCALE

2. La communication avec les habitants du pays ne doit pas se faire à la légère. Ont-ils une culture primitive? Sont-ils des fermiers, des pêcheurs? Sont-ils accueillants ou hostiles? En situation de survie, vous aurez peut-être à vivre une communication interculturelle, qui pourra être totalement différente d.un endroit à l.autre ou d.un peuple à l.autre. Vous pouvez avoir affaire à un peuple dont la culture est très primitive, ou au contraire relativement moderne. La culture se caractérise par des normes de comportement que les membres de la communauté jugent convenables et acceptables. Or, ce qui est convenable pour eux peut ne pas l.être pour vous. Peu importe qui sont ces gens, vous devez vous attendre à ce qu.ils aient des lois, des valeurs sociales et économiques ainsi que des convictions politiques et religieuses qui soient complètement à l.opposé des vôtres. Avant d.entrer en action sur le terrain, étudiez ces différents aspects de leur culture. Si vous devez composer avec une population locale, une étude préalable et des préparatifs vous aideront à établir le contact, ou à l.éviter.

3. Les gens peuvent être cordiaux, hostiles, ou choisir de vous ignorer. Vous pouvez aussi ne pas connaître leur attitude. S.ils ont la réputation d.être accueillants, essayez d.établir des relations amicales, en étant courtois et en respectant leur religion, leurs opinions politiques, leurs coutumes sociales, leurs habitudes et tout autre aspect de leur culture. S.ils ont la réputation d.être hostiles, ou si vous ne savez pas à qui vous avez affaire, faites tout en votre pouvoir pour éviter tout contact avec eux, et ne laissez aucune trace de votre présence. Des connaissances générales sur les habitudes journalières de la communauté vous seront essentielles pour tenter une approche. Si, après une observation attentive, vous jugez que ce peuple inconnu est sociable, vous pouvez entrer en contact, en cas de nécessité absolue.

4. Vous avez habituellement peu à craindre et tout à gagner d.une relation prudente et respectueuse avec une population locale appartenant à un pays ami ou neutre. Si vous vous familiarisez avec les coutumes locales, si vous faites preuve de sens civique et, surtout, si vous montrez du respect pour ces coutumes, vous devriez être en mesure d.éviter des problèmes et, en toute probabilité, obtenir l.aide dont vous avez besoin. Avant de tenter une première approche, attendez qu.une personne seule soit dans les environs, et, lorsque c.est possible, laissez cette personne faire les premiers pas. La plupart des gens seront disposés à venir en aide à une personne qui semble dans le besoin. Toutefois, des opinions politiques locales, des directives ou un effort de propagande peuvent modifier l.attitude de gens qui, en d.autres circonstances, seraient cordiaux. Inversement, dans certains pays hostiles, surtout dans les régions éloignées, de nombreuses personnes peuvent avoir des sentiments d.animosité envers leurs politiciens et se montrer plus cordiaux envers un étranger.

5. Le secret pour réussir son approche vers une population locale est d.être amical, courtois et patient. Manifester de la crainte, montrer des armes, ou faire des mouvements brusques ou menaçants peuvent inciter les gens à vous craindre, ce qui pourrait provoquer une réponse hostile. Lorsque vous tentez d.établir un contact, soyez le plus souriant possible. Chez de nombreuses populations locales, les gens sont timides et apparemment difficiles à aborder, ou  ils peuvent choisir de vous ignorer. Allez-y lentement, et ne précipitez pas l.approche.

SECTION 2

COMPORTEMENT À ADOPTER

6. Utilisez le sel, le tabac, les pièces de monnaie et les articles semblables avec discernement pour faire des échanges avec une population locale. La monnaie-papier est bien connue à travers le monde. Ne surpayez pas, cela pourrait susciter de l.embarras et même être dangereux. Soyez toujours respectueux envers les gens. Ne les intimidez pas et ne vous moquez pas d.eux.

7. L.utilisation du langage gestuel ou de la mise en scène, pour exprimer vos besoins ou vos questions, peut s.avérer très efficace. De nombreuses personnes sont habituées à un tel langage et peuvent communiquer en utilisant un langage non verbal. Essayez d.apprendre quelques mots et quelques expressions de la langue parlée dans la région où vous serez possiblement en action. Essayer de parler la langue d.une autre culture est une des meilleures façons de montrer que vous respectez cette culture. Par ailleurs, il se peut que quelques habitants comprennent quelques mots d.anglais ou même de français, puisqu.il s.agit de langues répandues.

8. Certains endroits sont tabous. Il peut s.agir de lieux religieux ou sacrés, ou de zones contaminées ou dangereuses. Dans certains pays, on ne tue pas certains animaux. Apprenez ces règles et respectez-les. Observez et apprenez le plus possible. De cette façon, vous pourrez resserrer les liens et acquérir des connaissances qui pourront vous être précieuses plus tard. Informez-vous des dangers locaux et demandez aux gens cordiaux où sont les groupes hostiles. N.oubliez pas que souvent les gens insistent pour dire qu.un groupe est hostile, tout simplement parce qu.ils ne comprennent pas les cultures différentes et les peuples éloignés. Les gens en qui ils ont habituellement confiance sont leurs voisins immédiats . tout comme nous faisons dans notre propre voisinage.

9. Souvent, des habitants d.une région, comme nous, sont atteints de maladies contagieuses. Construisez un abri à part, si c.est possible, et évitez tout contact physique, sans que cela ne paraisse. Préparez vous-même votre nourriture et votre boisson, si vous pouvez le faire sans offusquer. Souvent, les gens accepteront l.excuse d.une coutume personnelle ou religieuse, comme explication pour un comportement isolationniste.

10. Le troc, ou l.échange, est monnaie courante dans les sociétés primitives. Les pièces de monnaie sont habituellement valables, que ce soit comme valeur d.échange, comme bijoux, ou

comme breloques. Dans des régions isolées, les allumettes, le tabac, le sel, les lames de rasoir, les récipients vides ou les vêtements peuvent avoir une plus grande valeur que toute forme d.argent.

11. Soyez très prudent lorsque vous touchez les gens. Dans bien des peuples, toucher les gens est tabou; un tel geste peut s.avérer dangereux. Évitez les relations sexuelles.

12. Chez certains peuples, l.hospitalité est un trait culturel si fort qu.ils peuvent sérieusement réduire leurs propres réserves pour nourrir un étranger. Acceptez ce qu.ils vous offrent, et partagez en parts égales avec tous ceux qui sont présents. Mangez de la même manière qu.eux et, surtout, essayez de manger tout ce qu.ils vous offrent.

13. Si vous faites des promesses, tenez-les. Respectez les biens personnels ainsi que les us et coutumes, même s.ils vous semblent étranges. Offrez une compensation quelconque pour la nourriture, l.équipement, etc. Respectez l.intimité. N.entrez pas dans une habitation, à moins d.y être invité.

SECTION 3

CHANGEMENTS D.ALLÉGEANCE POLITIQUE

14. Nous vivons dans un monde où la politique internationale évolue à un rythme accéléré, où les opinions et les engagements politiques des pays sont sujets à des changements rapides. Dans de nombreux pays, surtout dans les pays politiquement hostiles, ne considérez pas les habitants comme amicaux, tout simplement parce qu.ils n.affichent pas ouvertement leur hostilité. À moins d’avis contraire, évitez tout contact avec ces gens.

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Communication