Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SETH Survivalisme
  • SETH Survivalisme
  • : Avec la multiplication des risques naturels, conflictuels ou économiques, tout peut arriver à n’importe qui, n’importe quand et n’importe où. Pourtant même la pire des situations peut être surmontée si l’on a pris le temps de l’anticiper, d’y réfléchir, de chercher des solutions et des parades. Parcourez ces pages dans l’ordre chronologique, ou par thèmes, et découvrez comment faire face à une catastrophe. Ne soyez pas la victime, devenez le survivant !
  • Contact

notre sponsor

bandeau seth

Recherche

29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 09:07

CHAPITRE 19

TECHNIQUES DE SIGNALISATION

1-copie-98.jpg

1. Un de vos premiers soucis quand vous êtes dans une situation de survie est de communiquer avec vos amis ou alliés. De façon générale, la communication est l.envoi et la réception d'information. En tant que survivant, vous devez d.abord attirer l.attention de votre secouriste, puis lui envoyer un message qu.il comprend. Voici certains moyens d.attirer l.attention : des motifs géométriques tels les lignes droites, les cercles, les triangles ou les X affichés dans des lieux inhabités; des grands feux ou des éclats de lumière; un gros objet brillant qui bouge lentement; ou des contrastes de couleurs ou d.ombres. Le type de signal utilisé dépend de votre environnement ou de la situation de l.ennemi.

SECTION 1

APPLICATION

2. Si vous n.êtes pas dans une situation de combat, vous devez trouver l.endroit dégagé et plat le plus vaste sur le terrain le plus haut possible. Créez le signal le plus visible possible. Vous devrez par contre être plus discret dans les situations de combat. Il ne faut pas que votre signal attire l.ennemi. Choisissez donc un endroit visible du haut des airs tout en vous assurant qu.il y a des abris non loin. Il est préférable qu.une colline ou qu.un objet sépare le site de signalisation de l.ennemi pour qu.il ne puisse pas entendre votre signal. Effectuez une reconnaissance minutieuse du site pour être sûr qu.il n.y a aucune force ennemie autour.

3. Quels que soient la technique ou l.instrument de signalisation, assurez-vous d.en connaître l.utilisation et d.être prêt à le faire fonctionner dans un court délai. Si possible, évitez les signaux et les techniques de signalisation qui peuvent vous blesser. N.oubliez pas que les signaux envoyés à vos amis peuvent révéler à l.ennemi votre présence et l.endroit où vous êtes. Avant de signaler, évaluez bien vos chances d.être secouru par vos amis par rapport au danger d.être capturé par l.ennemi.

SECTION 2

MOYENS DE SIGNALISATION

4. Il existe deux façons principales d.attirer l.attention et de communiquer : les signaux visuels et les signaux sonores. Le moyen utilisé dépendra de votre situation et du matériel à votre disposition.Quel que soit le moyen, ayez toujours des signaux visuels et sonores clefs en mains.

SIGNAUX VISUELS

5. Vous pouvez fabriquer des signaux visuels à l.aide de matériaux ou d.équipement pour indiquer votre présence aux secouristes.

Feu

6. Dans l.obscurité, le feu est le moyen de signalisation visuel le plus efficace. Préparez trois feux disposés en triangle (signal international de détresse) ou en lignes droites espacées d.environ 25 m. Préparez-les aussitôt que le temps et la situation vous le permettent et protégez-les jusqu.à ce que vous les allumiez. Si vous êtes seul, il sera difficile de maintenir trois feux, alors n.en faites qu.un.

7. Avant de préparer des feux de signalisation, considérez votre situation géographique. Si vous êtes dans la jungle, trouvez une clairière naturelle ou un bord de cours d.eau où vous pouvez allumer des feux sans être caché par le feuillage. Vous devrez peut-être dégager vous-même un terrain. Dans un endroit enneigé, vous devrez sans doute dégager le sol de la neige ou fabriquer une plate-forme sur laquelle vous ferez le feu de sorte que la neige fondante ne l.éteindra pas.

8. Un arbre qui brûle (arbre torche) est une autre façon d.attirer l.attention (voir la figure 19-1). Vous pouvez mettre le feu aux arbres résineux, même quand ils sont verts. D.autres types d.arbres peuvent être brûlés en plaçant du bois sec sur les branches basses et en les allumant pour que les flammes montent et embrasent le feuillage. Avant que le premier arbre soit consumé, coupez d.autres arbustes verts et ajoutez-les au feu pour produire davantage de fumée. Choisissez toujours un arbre isolé afin d.éviter de provoquer un incendie de forêt et de vous blesser.

1-copie-93.jpg

Figure 19-1 : L.arbre torche

Fumée

9. Pendant le jour, construisez-vous un fumigène et utilisez la fumée pour attirer l.attention (voir la figure 19-2). Trois colonnes de fumée forment le signal international de détresse. Tentez de créer une couleur de fumée qui contraste avec l.environnement. Par exemple, faites de la fumée noire dans un endroit éclairé, et de la fumée blanche, dans un endroit sombre. En étouffant presque un grand feu avec des feuilles vertes, de la mousse ou un peu d.eau, vous produirez de la fumée blanche. Par contre, si vous ajoutez du caoutchouc ou des chiffons imbibés d.huile, vous obtiendrez de la fumée noire.

1-copie-94.jpg

Figure 19-2 : Fumigène au sol

10. Dans un désert, la fumée reste au ras du sol, mais un pilote peut facilement le remarquer. 11. Les signaux fumigènes sont seulement efficaces par temps relativement calme et clair. Les vents forts, la pluie et la neige dispersent la fumée et réduisent donc les chances d.être repéré.

Grenades fumigènes

12. Si vous possédez des grenades fumigènes, utilisez-les de la même façon que les feux. Gardez-les au sec pour qu.elles fonctionnent bien au moment où vous en avez besoin. Prenez garde de ne pas enflammer la végétation aux alentours.

Fusées stylos

13. Ce type de fusée fait partie de la veste de survie de tout pilote. L.outil est composé d.un pistolet ayant la forme d.un stylo, muni d.une fusée éclairante attachée par une corde en nylon.

Quand on tire, la fusée stylo émet un son semblable à un coup de pistolet et projette la fusée éclairante à une hauteur d.environ 150 m. Le diamètre d.une fusée stylo est d.environ 3 cm.

14. Pour être prêt à utiliser la fusée stylo immédiatement, sortez-la de son emballage, attachez-y la fusée éclairante, gardez le pistolet sur la position non armée et portez le tout autour de votre cou avec une corde ou une chaîne. Soyez prêts à tirer votre fusée stylo devant un avion de recherche et préparez un deuxième signal. Soyez également prêts à vous mettre à l.abri dans le cas où le pilote prendrait la fusée éclairante pour un signal ennemi.

Balles traçantes

15. Vous pouvez utiliser une arme ou les balles traçantes d.un pistolet pour signaler votre présence à un avion. Toutefois, ne tirez pas directement devant l.avion. Comme dans le cas des fusées stylos, soyez prêts à vous abriter si le pilote confond vos balles traçantes pour celles de l.ennemi.

Fusées à étoiles multiples

16. Rouge est la couleur internationale de détresse. Utilisez donc une fusée à étoiles rouges multiples dans la mesure du possible. Bien sûr, toute autre couleur peut signaler aux secouristes l.endroit où vous êtes. Les fusées à étoiles montent à une hauteur de 200 à 215 m, brûlent en moyenne pendant 6 à 10 secondes et descendent à une vitesse de 14 m/s.

Fusées à parachute

17. Ce type de fusée atteint entre 200 et 215 m et retombe à une vitesse de 2,1 m/s. Le modèle M126 (rouge) s.illumine pendant environ 50 secondes, et le M127 (blanc), pendant environ 25 secondes. La nuit, ces fusées éclairantes sont visibles à une distance de 48 à 56 km.

Miroirs et objets brillants

18. Par une journée ensoleillée, un miroir est le meilleur instrument de signalisation. Si vous n.en avez pas, polissez votre gourde, la boucle de votre ceinture ou un objet similaire pouvant refléter les rayons du soleil. Dirigez les reflets loin des regards de l.ennemi. Pratiquez-vous sans délai à signaler avec un miroir ou un objet brillant; n.attendez pas au moment où vous en avez besoin. Si vous avez un miroir de signalisation MK-3 (miroir héliographe), suivez les instructions à l.arrière du miroir.

1-copie-95.jpg

Figure 19-3 : Miroir héliographe

19. Portez le miroir de signalisation autour de votre cou à l.aide d.une corde ou d.une chaîne. Vous pourrez ainsi l.utiliser immédiatement. Cependant, pour éviter que le miroir n.envoie des reflets en direction de l.ennemi, assurez-vous que le devant du miroir est bien tourné vers votre corps.

MISE EN GARDE

Ne bougez pas le miroir trop rapidement, car le pilote pourrait prendre les reflets pour un feu ennemi. Ne dirigez pas le faisceau vers la cabine de pilotage pendant plus de quelques secondes pour ne pas aveugler le pilote.

20. La brume, le brouillard au sol et les mirages peuvent empêcher un pilote de bien voir les signaux d.un objet brillant. Il faut donc, si possible, que vous alliez sur le plus haut point de l.endroit où vous êtes. Si vous n.arrivez pas à déterminer où se trouve l.avion, envoyez vos signaux lumineux dans la direction du bruit de l.avion.

21. Les figures 19-4 et 19-5 montrent comment utiliser un miroir de signalisation.

1-copie-96.jpg

Figure 19-4 : Orientez un miroir de signalisation improvisé

Lampes de poche et feux à éclats

22. La nuit, vous pouvez utiliser une lampe de poche ou un feu à éclats pour envoyer un SOS à un avion. Quand vous utilisez un feu à éclats, prenez garde que le pilote ne le prenne pas pour des tirs venant du sol. Le feu à éclats scintille 60 fois par minute. Certains feux à éclats sont munis d.un couvercle et de lentilles infrarouges, ainsi que de collimateurs qui font des reflets bleus.

Panneau VS-17

23. Le jour, vous pouvez utiliser un panneau VS-17 pour signaler votre présence. Placez le côté orange vers le haut, puisqu.il est plus visible d.un avion que le côté violet. Faire miroiter le panneau augmentera les chances que l.équipage aérien vous voit. Utilisez un vêtement orange ou violet si vous n.avez pas de panneau VS-17.

NOTE

Des pilotes ont dit avoir vu des reflets de miroir à une distance de 160 km, sous

des conditions idéales

1-copie-97.jpg.

Figure 19-5 : Orientez un miroir de signalisation improvisé sur un objet stationnaire

Vêtements

24. Étaler des vêtements sur le sol ou en suspendre au sommet d.un arbre est un autre moyen d.attirer l.attention. Choisissez des articles dont la couleur contraste avec l.environnement. Placez-les de façon à créer de grandes formes géométriques pour attirer davantage l.attention.

Ressources naturelles

25. S.il vous manque des instruments, utilisez des ressources naturelles pour former un symbole ou un message visible du ciel. Construisez des monticules pour créer des ombres. Vous pouvez aussi utiliser des broussailles, du feuillage, des roches ou des blocs de neige.

26. Dans les endroits enneigés, formez des lettres ou des symboles en piétinant la neige, puis remplissez vos traces de matériaux contrastants (des brindilles ou des branches). Dans le sable, prenez des blocs de pierre, de la végétation ou du varech pour dessiner des symboles ou écrire un message.

27. Dans les endroits broussailleux, découpez des formes dans la végétation, ou écrivez un message au sol à l.aide de brindilles que vous brûlerez. Dans la toundra, creusez des fossés ou retournez l.herbe dans tous les sens.

28. Dans tous les cas, utilisez des matériaux de couleurs contrastantes pour que l.équipage de l.avion puissent voir vos symboles.

Teintures de balisage en mer

29. Tous les avions de l.armée participant à des opérations près ou au-dessus de l.eau transportent normalement une trousse de survie qui contient des teintures de balisage en mer. Si vous êtes dans une situation de survie en mer, utilisez des teintures de balisage le jour pour indiquer votre présence. Les taches de teinture demeurent bien visibles pendant environ trois heures, sauf dans les mers agitées. Utilisez les teintures seulement si vous vous trouvez dans une zone hospitalière. Gardez les teintures dans leur emballage jusqu.à leur utilisation. Servez vous-en seulement quand vous entendez ou voyez un avion. Les teintures de balisage en mer sont également efficaces sur un sol enneigé. Utilisez-les pour écrire des codes de détresse.

SIGNAUX SONORES

30. Les radios, les sifflets et les coups de feu sont quelques méthodes utilisées pour signaler votre présence aux secouristes.

Matériel radio

31. Le modèle de radio de survie AN/PRC-90 se trouve dans la veste de survie des aviateurs de l.armée. Bientôt, il sera remplacé par le modèle AN/PRC-112. Les deux modèles et tous les autres types de radios de l.armée peuvent transmettre à tonalité et à voix. La portée des différentes radios varie selon l.altitude de l.avion récepteur, du terrain, de la densité de la végétation, du temps, de la charge de la batterie, du type de radio et de l.interférence. Pour obtenir un rendement maximal des radios, suivez ces directives :

a. Ne transmettez qu.en terrain vague et sans obstacles. Comme les radios sont des instruments de communication à portée optique, tout terrain se trouvant entre la radio et le récepteur bloquera le signal.

b. Maintenez l.antenne à des angles convenables par rapport à l.avion des secouristes. Le bout de l.antenne n.émet pas de signal.

c. Si la radio possède une option à tonalité, placez-la debout sur une surface plate et élevée. Vous aurez ainsi les mains libres pour accomplir d.autres tâches.

d. Ne laissez jamais l.antenne toucher vos vêtements, votre corps, le feuillage ou le sol, car cela réduit grandement la portée du signal.

e. Conservez l.énergie de la batterie. Éteignez la radio lorsque vous ne l.utilisez pas. Vous n.avez pas à constamment transmettre des messages ni à en recevoir. Sur un territoire hostile, effectuez de courtes transmissions pour éviter que l.ennemi ne vous trouve par radiogoniométrie.

f. Par temps froid, gardez la batterie à l.intérieur de vos vêtements quand vous n.utilisez pas la radio. Le froid draine rapidement l.énergie d.une batterie. N.exposez pas la batterie à des chaleurs extrêmes telles que le soleil du désert. Une température élevée peut faire exploser la batterie. Essayez de garder la radio et la batterie aussi sèches que possible, car l.eau peut détruire les circuits.

Sifflets

32. Les sifflets sont excellents pour la signalisation rapprochée. Dans des cas prouvés, on a entendu des sifflets jusqu.à 1,6 km de distance. Les sifflets fabriqués ont une meilleure portée que le sifflement humain.

Coups de feu

33. Dans certaines situations, vous pouvez utiliser des armes à feu pour signaler votre présence. Trois coups tirés à intervalles indiquent habituellement un signal de détresse. N.utilisez pas cette technique sur le territoire de l.ennemi, qui viendra sûrement voir ce qui se passe.

Partager cet article

Repost 0
Published by seth-survivalisme - dans Communication